Lire-dire-écrire les langues étrangères

Pour un enseignant d'Espagnol, la moindre manifestation culturelle hispanique est une véritable aubaine, même si à l'aube de 92, cela devient plus fréquent. C'est l'occasion de travailler sur du document authentique et de construire des projets qui débordent les murs de la classe. De plus, cela permet d'élargir le travail en y intégrant des apprentissages, des prises de conscience que seule la démarche qui consiste à aller vers les autres permet de faire. A condition également de considérer l'exposition non pas comme un spectacle à consommer, ou à commenter, mais comme un moment de confrontation avec un moyen d'expression qui va nous enrichir, parce que finalement, il nous parle de nous, même si ce n'est pas avec les "mots" que nous employons d'ordinaire.

Auteurs: 
Maria-Alice Médioni
Pièces jointes: