projet

Don Quijote de la Mancha (Miguel de Cervantes)

In MEDIONI M.-A. (2005). L'art et la littérature en classe d'espagnol. Lyon : Chronique sociale (pp. 42-50)

Tout comme Picasso, Cervantes est incontournable. El ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha est certainement un des textes les plus publiés et traduits au monde après la Bible. Ne pas le faire rencontrer de temps à autre à nos élèves n'est pas concevable. Pourtant, souvent, nombre d'enseignants craignent d'aborder un tel monument dans des classes qu'on considère comme "faibles", peu "aptes" à entrer dans un texte difficile, dont la langue risque de les décourager.

Des outils pour la classe et la formation

in GFEN (2001). Repères pour une éducation nouvelle. Enseigner et (se) former. Lyon : Chronique sociale (pp. 137-146)

L'enseignant d'Education nouvelle dispose d'un certain nombre d'"outils". Ils sont autant de moyens auxquels il peut faire appel pour mener à bien son travail, et non pas des fondements d'une démarche pédagogique déterminée. Il s'agit donc moins de techniques que d'objets polyvalents dont on se sert pour faire de multiples choses — atteindre différents objectifs —,d'instruments au service d'une activité intellectuelle.

Sur les traces de Don Quichotte. Des lycéens deviennent auteurs, metteurs en scène, et acteurs…

Rêver un impossible rêve… c'était le thème d'une des chansons de Jacques Brel, dans son spectacle sur Don Quichotte, L'Homme de la Mancha… De rêver un impossible rêve à rêver la possibilité d'un autre monde, il n'y a qu'un pas que Don Quichotte nous invite à franchir. Mais don Quichotte ne se contente pas de rêver, il agit pour transformer ce monde insupportable qui l'entoure, où il étouffe, et qui plus est, sa "folie" devient contagieuse : il finit par imposer la force de sa conviction à une partie de ceux qui vivent sans rêve et sans ambition .

Réussir au Bac : un vrai projet

On entend souvent dire : ce n'est pas intéressant de travailler en classe de Terminale, on n'y fait que du bachotage ! Pourtant, ce sont les mêmes personnes qui accordent à cet examen une importance considérable... et justifiée. En même temps, on s'aperçoit que, pour les élèves, cela représente un véritable enjeu.

Lire-dire-écrire les langues étrangères

Pour un enseignant d'Espagnol, la moindre manifestation culturelle hispanique est une véritable aubaine, même si à l'aube de 92, cela devient plus fréquent. C'est l'occasion de travailler sur du document authentique et de construire des projets qui débordent les murs de la classe. De plus, cela permet d'élargir le travail en y intégrant des apprentissages, des prises de conscience que seule la démarche qui consiste à aller vers les autres permet de faire.

Le voyage en Espagne. Partir pour découvrir l'étranger… qui est aussi en soi

Tous les ans, dans les premiers jours de la classe surgit la même question : "Est-ce que vous faites un voyage en Espagne, Madame ?" Et moi de répondre, invariablement : "Pourquoi pas ? Si vous voulez qu'on organise ça ensemble...". Et s'en suit toute une discussion où je m'y prends terriblement mal puisque je laisse rapidement entrevoir mes exigences : tout le monde part et ce sont eux qui gèrent le projet, avec moi, bien sûr.

Pages