Formation

La formation de délégués-élèves

J’ai été chargée, avec d’autres collègues, au Lycée Jacques Brel de Vénissieux, de mettre en place des animations en vue de former les délégués-élèves. Cette fonction, traditionnelle et obligatoire (on ne conçoit pas de classe sans délégués), présente de nombreuses difficultés et les élèves, soit la boudent, par peur des risques encourus, soit s’y précipitent, par désir d’exercer un pouvoir auquel ils ne pourraient prétendre sans cela.

Des outils pour la classe et la formation

in GFEN (2001). Repères pour une éducation nouvelle. Enseigner et (se) former. Lyon : Chronique sociale (pp. 137-146)

L'enseignant d'Education nouvelle dispose d'un certain nombre d'"outils". Ils sont autant de moyens auxquels il peut faire appel pour mener à bien son travail, et non pas des fondements d'une démarche pédagogique déterminée. Il s'agit donc moins de techniques que d'objets polyvalents dont on se sert pour faire de multiples choses — atteindre différents objectifs —,d'instruments au service d'une activité intellectuelle.

Le jumelage-L'échange - Saisir les occasions

In GFEN (1999). Réussir en langues. Un savoir à construire. Lyon : Chronique sociale (pp. 248-251)

Le jumelage ou l'échange offrent, nous en sommes tous convaincus, des possibilités irremplaçables d'apprentissages aussi bien linguistiques que culturels. Mais ce sont également des occasions de travailler sur les villes où se trouvent les établissements : apprendre à voir et à connaître une réalité "familière" et pourtant méconnue.

L'exposition (Saisir les occasions : José María Sicilia - Goya)

In GFEN (1999). Réussir en langues. Un savoir à construire. Lyon : Chronique sociale (pp. 225-230)

Les visites de musées ou d'expos font partie des activités courantes que l'enseignant se propose de travailler soit dans le cadre d'un voyage scolaire, soit à l'occasion d'une exposition temporaire dans la ville ou la région où il se trouve. Or, visiter une exposition ou un musée n'est pas une pratique si coutumière pour tous nos élèves.

La bibliothèque/médiathèque de langue

In GFEN (1999). Réussir en langues. Un savoir à construire. Lyon : Chronique sociale (pp. 222-224)

Saisir les occasions

Beaucoup d'établissements disposent d'un fond en langues soit au CDI, soit dans un Club… quand ce n'est pas le cas, on peut le constituer en diversifiant au maximum les documents…

Mais les élèves rechignent à lire des livres ou à consulter des documents en langue étrangère, même quand il s'agit de films vidéo. Il faut trouver une situation qui les incite à commencer pour pouvoir aller plus loin.

J’ai tout essayé… ou comment opérer ces petits déplacements qui nous font voir les choses autrement

Formule courante, suivie d’un hochement de tête signifiant le découragement total et d’une liste de tout ce que la personne a essayé : la gentillesse et la fermeté, la persuasion et les menaces, les documents intéressants et les exercices de base, les bonnes notes pour encourager et les interro surprise, etc. Ce qui frappe, dans le catalogue de ce qui est proposé, c’est l’aspect périphérique à la situation d’apprentissage. On parle de comportements, de types de supports, de moyens de pression mais rarement du dispositif inventé pour créer les conditions de l’apprentissage.

Des comportements ordinaires

Article publié sous le titre "L'atelier "les comportements ordinaires",
dans la revue Dialogue du GFEN

Les participants sont invités à réfléchir à des situations ordinaires. Chacun de nous s'est trouvé un jour ou l'autre confronté à l'une d'elles au moins. Il s'agit ici de mettre en avant des comportements-types qui provoquent blocages et difficultés.

Attentes, situations et transfert des apprentissages

L'enseignant peut-il aider l'élève à se confronter plus facilement à des situations nouvelles en lui permettant de réfléchir à ses stratégies ?
Comment faire pour que les apprentissages fonctionnent dans d'autres situations, face à des problèmes nouveaux ? Comment faire pour que le savoir ne reste pas prisonnier du contexte d'apprentissage ?
Cette question, c'est celle du transfert des apprentissages.

Pages