Culturel

Les grandes œuvres… Tres de mayo (Goya), El crimen fue en Granada (Lorca)

La volonté de transmettre aux élèves le plaisir que l'on a éprouvé face à certaines grandes œuvres, me semble participer d'une grande générosité, sincère et sympathique. Malheureusement, la confrontation avec la "réalité" du terrain amène, bien souvent à "adapter" l'enseignement au "public" auquel l'on s'adresse.

Rencontrer un écrivain. Ahmadou Kourouma

Objectif : "lecture active, lecture de "scrutation de l'écrit" pour permettre la rencontre avec
l'écrivain" 1. En l'occurrence, un écrivain lointain et pourtant très voisin, puisqu'il est ivoirien
et s'est installé à Lyon : Ahmadou Kourouma. Nous nous sommes parlés déjà plusieurs fois au
téléphone car le groupe du Lyonnais veut l'inviter à notre journée sur l'écriture que nous
organisons depuis 2 ans mais nous jouons de malchance : à chaque fois, il a un empêchement,

"La Frontera del arte". Une réflexion sur la presse en classe d'espagnol

Article publié sous le même titre, dans la revue Cahiers pédagogiques des CRAP

Endosser tour à tour les points de vue du lecteur, du journaliste, du rédacteur de presse écrite : un dispositif de classe qui, à partir d’articles et de photos, permet d’entrer dans une réflexion approfondie sur ce qu’on appelle un peu vite « l’information ».

Marea negra

Un thème "porteur", la marée noire, et une double page de manuel de 3ème, destiné à des élèves
de niveau A1-A2 , faisant appel à la presse pour le traitement du sujet : à gauche, un texte tiré de
El País Semanal "Pájaros en peligro" [Oiseaux en péril] sous une photo représentant un oiseau
enduit de pétrole qu'on lave, accompagné de questions sur le texte, de vocabulaire et de rappels
grammaticaux ; à droite, deux unes du journal La Voz de Galicia [La Voix de la Galice] de

Comment les Espagnols et les Latino-américains voient ce qui se passe en France

En ce début 2009, l'université française est en grève. Pourquoi ne pas se décentrer le regard en allant voir la perception de notre actualité brûlante chez les autres ? Une utilisation de la presse qui permet de traiter les problèmes d'actualité. Cet atelier a été proposé à des étudiants de niveau B1. Il peut tout à fait être utilisé tel quel dans le secondaire et transféré à tout autre événement d'actualité.

España es simpatía

Les représentations que nous avons sur un sujet, quel qu'il soit, influencent grandement l'approche que nous en avons. Les jeunes hispanistes, même après 2, voire 3 ans d'étude, lorsqu'ils arrivent en 2de , après avoir étudié des poèmes de García Lorca, Antonio Machado, commenté des tableaux de Picasso ou de Goya..., continuent à ne voir dans l'Espagne que le pays des vacances, du soleil, des plages, et parfois aussi, de la corrida, du flamenco et de la paella.

Los amantes de Teruel

Une légende populaire espagnole, peu connue en France, malgré le film de Raymond Rouleau, Les amants de Teruel(1962) et la chanson de Jacques Plante, interprétée par Edith Piaf, sur une musique de Mikis Théodorakis. Cette légende du XIIIème siècle raconte les amours tragiques de Diego de Marcilla et d'Isabelle de Segura, adaptées par Tirso de Molina (1635) et J.E.Hartzenbush (1837). Cette légende reprend le mythe de l'amour impossible connu des élèves à travers Roméo et Juliette ou Tristan et Iseult.

Le problème sans question à propos de l'Amérique

Le principe de cet atelier — davantage utilisé en mathématiques est bien connu : il s'agit de susciter des questions plutôt que d'en poser. Dans le cas présent, l'association de documents complémentaires oblige à des mises en relation et à des formulations d'hypothèses différentes selon les individus. L'insolite vient du fait que les élèves n'ont pas à répondre à des questions sur le texte, mais à la consigne qui les invite à sortir du cadre étroit des questions "classiques".

Pages